Fragments d’un futur, Luc Choquer - Espace des arts des Pavillons-sous-Bois - Du 08/02/2022 au 06/02/2022

Les photographies de Luc Choquer seront exposées à l’Espace des Arts des Pavillons-sous-Bois. Ses portraits intimistes de collégiens de la Seine-Saint-Denis résonnent encore, vingt-cinq ans plus tard, avec la jeunesse d’aujourd’hui.

Luc Choquer est né en 1952 en région parisienne. Co-fondateur de l’agence Métis, lauréat de nombreux prix, dont le Prix Niepce en 1992, Luc Choquer ne cesse de photographier les gens au fil des rencontres, en Russie, en Turquie ou en France. Il compose ses portraits dans l’esprit de la photographie humaniste du milieu du XXe siècle en portant un soin particulier à l’organisation des décors, à la lumière, aux attitudes des personnes photographiées.

À la manière d’un ethnologue soucieux de décrire la société française, Luc Choquer a fait le portrait d’un grand nombre de Français dès 1995 dans le cadre du programme national de résidence d’artistes « la Méridienne verte » qui invitait les artistes à explorer le pays du Nord au Sud. C’est dans ce contexte ambitieux que le Département de le Seine-Saint-Denis lui avait passé commande d’une série de portraits de collégiens. Après des premières images prises dans l’établissement scolaire, les jeunes gens volontaires étaient invités à répondre à un questionnaire face caméra, ils étaient ensuite photographiés chez eux, dans la pièce de leur choix. Ainsi, chacun composait son décor, devenant le témoin et le metteur-en-scène de sa propre vie. Le protocole précis, mis au point avec le psychologue Bernard Pelosse et le vidéaste Philippe Romeo, permettait de capter une parole singulière, où les jeunes livraient leurs rêves, craintes et espoirs. Fragments d’un futur témoignait de la vision de l’avenir d’une poignée de collégiens à un moment donné. Vingt-cinq ans après, le travail intime, aigu et sensible de Luc Choquer offre toujours un puissant révélateur qui invite chacun à convoquer sa propre expérience de la jeunesse. Les portraits photographiques et les portraits parlés vidéographiques témoignent de ce moment clef où l’on s’efforce de faire coïncider des mouvements parfois contraires : l’exploration de son désir, l’adaptation à un contexte social, la projection d’une identité autonomisée, le besoin de reconnaissance...

Comment les collégiens d’aujourd’hui regardent-ils leurs « aïeux » ? Leurs problématiques sont-elles si différentes ?

Luc Choquer, de l’ensemble Fragments d’un futur, 1995

retour

Espace des Arts
144 avenue Jean Jaurès
93320 Les Pavillons-sous-Bois

01.41.55.12.80

Horaires
Du lundi au samedi : 14h à 19h30
Mercredi : 10h30-12h et 14h-19h30

Exposition prévue
Du 08/01/2022
Au 06/02/2022

Vernissage le 07/01/2022 à 19h