Le 1% artistique en Seine-Saint-Denis

Pour permettre aux collégiens de fréquenter l’art contemporain au quotidien, le Département offre à des artistes la possibilité de réaliser des œuvres originales pour les collèges.

Le 1 % artistique est une mesure qui consiste à réserver, à l’occasion de la construction, de la réhabilitation ou de l’extension d’un bâtiment public, une somme représentant 1% du coût des travaux, à la commande ou à l’acquisition d’une ou plusieurs œuvres d’art spécialement conçues par des artistes vivants pour être intégrées au bâtiment ou à ses abords. La Seine-Saint-Denis a décidé d’appliquer cette procédure dans l’ensemble des 26 collèges construits ou reconstruits d’ici 2020, dont 18 réalisés dans le cadre de contrats de partenariats public-privé. La DRAC Ile-de-France - Ministère de la Culture et de la Communication - accompagne la procédure du 1% artistique pour l’ensemble de ces opérations.

La Seine-Saint-Denis a décidé d’appliquer cette procédure dans l’ensemble des 20 collèges construits ou reconstruits d’ici 2018, dont 12 réalisés dans le cadre de contrats de partenariats public-privé. La DRAC Ile-de-France - Ministère de la Culture et de la Communication - accompagne la procédure du 1% artistique pour l’ensemble de ces opérations.

A télécharger :


retour

"Tout est question d’intérêt et d’engagement, de volonté politique des élus. On aimerait pouvoir en conclure que le « Un pour cent » s’est imposé partout ou presque… Mais non. Il concerne aujourd’hui à peine trois pour cent des établissements du pays… Dans le département de la Seine-Saint-Denis, les dix-sept collèges construits ou reconstruits entre 2012 et 2016 en ont bénéficié. Il est vrai que la Seine-Saint-Denis est l’héritière d’une longue histoire de foi dans « la grandeur humaine ». On ne s’en fait pas partout la même idée."

Extrait du texte "La métamorphose" de Marie Desplechin paru dans "Récréations. Les "1% artistiques" dans les collèges en Seine-Saint-Denis". Pour lire l’ensemble du texte cliquer sur le PDF ci-dessous :

PDF - 3 Mo